Evaluer l’oral grâce aux TUIC (2)

Ca y est, ma progression en ECJS en seconde sur les compétences orales prend forme. . . au fur et à mesure que je progresse moi-même dans la maîtrise des TUIC. Enfin, quand je dis « maîtrise… »

1ère étape à l’occasion du thème 1 : Droit et société.Production finale : travail oral individuel de 3 à 5 mn à la manière d’une analyse argumentée. Support : ordinateur portable, micro casque, audacity.

J’a décidé après avoir travaillé sur le règlement intérieur, et présenté les différentes branches du droit, de faire travailler les élèves sur une étude de cas, le PACS, pour montrer en quoi la société influence le droit et réciproquement. Après un travail sur documents, textes et vidéos en classe – il y a quelques moments de choix sur l’ina.fr et sur youtube du débat parlementaire-, mes élèves ont mis en œuvre avec plus ou moins d’agilité leurs compétences TUIC acquises lors d’une séance de géographie – voir Evaluer l’oral grâce aux TUIC (1) - pour produire une présentation orale sur le PACS montrant en quoi consistent les relations entre le droit et la société (en l’occurrence française).

2ème étape à l’occasion du thème 2 : Le citoyen et la loi . Production finale : travail oral à deux d’une durée de 5 à 8 mn à la manière d’un reportage radio célébrant l’anniversaire d’une loi importante de la république. Support : ordinateur portable, micro casque, audacity.

Après un travail de recherches documentaires par deux qui s’accompagnent de la construction d’une webographie critique, les élèves doivent en utilisant leurs compétences fabriquer un reportage radio. Ils ont le droit d’intégrer des fichiers « sons » dans leur reportage, extraits de discours par exemple (Abolition de la peine de mort, loi sur les 35 heures ou suppression du service militaire). Cela sera aussi l’occasion de parler de la question des droits d’auteur et de diffusion cette fois-ci, thème qui agite beaucoup mes élèves en ce moment.

3ème étape toujours à l’occasion du thème 2. Support : petite station de radio qui n’existe pas encore, mais je cherche comment la monter en TUIC. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Production finale : un débat radio enregistré avec jeux de rôles (animateur, témoins, experts, politiques). Unanimement, les élèves ont décidé de réfléchir à une loi sur le téléchargement. La pression monte donc.. j’espère que le cours n’avancera pas plus vite que mes avancées dans le montage de mon mini studio d’enregistrement. Le temps presse d’autant plus que les collègues d’anglais m’embarquent avec les élèves à Atlanta en avril pour découvrir entre autres le monde de CNN et que mes élèves doivent se transformer en reporters en herbe… et en TUIC.

Le mot de la semaine: Moteur de Recherche

Un Moteur de Recherche est un site internet (ou un programme) permettant de trouver des ressources de toutes sortes sur Internet, à partir de mots appelés « mots-clefs ». Il existe des moteurs de recherche de sites internet, de vidéos, de musiques, de livres numériques, d’images, ou de tout autre document disponible sur le réseau. Beaucoup de moteurs de recherche proposent de trouver tous ces types de documents en même temps.

Le site Abondance.com est une référence importante sur tout ce qui concerne les moteurs de recherche, il est régulièrement mis à jour. Une liste de quelques moteurs de recherche disponibles actuellement se trouve ici. On y trouve aussi, en cliquant sur le logo de chaque moteur de recherche, une liste des fonctionnalités proposées.

Aussi, il est intéressant de consulter la carte suivante, présentant les parts de marché de chaque moteur de recherche dans différentes parties du Monde. On remarquera que Google n’est pas le moteur de recherche dominant en Asie par exemple…

Généralement, nous n’utilisons que petite fraction des capacités des moteurs de recherche. Je recommande particulièrement cette page internet qui montre beaucoup d’astuces pour optimiser une recherche que le moteur le plus utilisé en Amérique ou en Europe, Google.

Enfin, un métamoteur est un logiciel installé sur un ordinateur permettant d’effectuer des recherches sur plusieurs moteurs en même temps. Cela permet de consulter différentes sources en une seule recherche.

A suivre: Spécialité ISN en Terminale S

ISN est l’acronyme de Informatique et Sciences du Numérique, le nom de la nouvelle spécialité qui pourra être proposée dans les lycées en classe de terminale S, à côté des spécialités Maths, Physique, Svt ou Sciences de l’Ingénieur. Ces enseignements, dont le choix de l’un d’entre eux est obligatoire pour un élève de terminale, ont un horaire de deux heures dans l’emploi du temps de l’élève.

Le projet de programme officiel « est construit autour de quatre parties : représentation de l’information, algorithmique, langages – programmation, architectures matérielles. » (source BO n°8 du 13 octobre 2011).

Toujours dans le BO, « l’objectif de l’enseignement de spécialité ISN en classe terminale de la série S n’est pas de former des experts en informatique, mais plutôt de fournir aux élèves quelques notions fondamentales et de les sensibiliser aux questions de société induites. Il s’agit d’un enseignement d’ouverture et de découverte des problématiques actuelles, adapté à la société d’aujourd’hui, qui valorise la créativité et contribue à l’orientation ».

Les classes numériques trouvent leur place naturellement dans l’enseignement de cette nouvelle spécialité, et leur évolution jusqu’en classe de terminale S devrait beaucoup aider au développement de l’ISN au Lycée.

Quelques liens utiles:

Le BO du 13 octobre 2011

L’article du Café Pédagogique sur ce sujet

Les travaux des IREM sur le projet de programme (mars 2011)

Un site rempli d’infos et de pistes pour l’application du programme

Le mot de la semaine: B2i

Le B2i, ou Brevet Informatique et Internet, a été mis en place en 2001 afin de pouvoir attester du niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l’internet.

Ces brevets permettent aussi d’avoir un cadre officiel et national des compétences indispensables pour un élève sortant de l’école ou du collège. Ils ont été étendus en 2006 au lycée. Ce ne sont pas des examens, mais des attestations de compétences, qui sont évaluées par tous les enseignants de toutes les matières, les documentalistes, etc..

Évidemment, l’évolution des technologies, de l’internet et la place de plus en plus importante du numérique dans les classes obligent à une évolution de ces brevet, qui intervient cette année pour une application à la rentrée 2012.

Cinq domaines sont évalués. Des référentiels (mis à jour pour la rentrée 2012) sont disponibles pour chaque niveau sur le site Eduscol (cliquer ici)

Domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail ;
Domaine 2 : adopter une attitude responsable ;
Domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données ;
Domaine 4 : s’informer, se documenter ;
Domaine 5 : communiquer, échanger.

Ces brevets s’intéressent à un certain nombre de compétences, bien sûr au niveau technique (sur l’utilisation de logiciels et du matériel) mais aussi au niveau civique et éthique, sur le respect de la propriété intellectuelle, l’utilisation intelligente de l’Internet, la vérification des sources d’information, etc… Ils sont aussi étroitement liés au Socle Commun de Compétences du collège.

Des centaines de sites sont consacrés au B2i (tous niveaux), une liste non exhaustive étant disponible sur Eduscol.

Soirée du vendredi à l’auditorium

Cette après midi les concerts ont continué. Que ce soit Métal, Rock, Salsa, Reggae l’ambiance des élèves a su se maintenir. Le comité de la semaine a organisé un ensemble de nomination. Plusieurs terminales ont remporté des prix de toutes sortes, allant de la plus grande RockStar à la personne la plus tendre. Plusieurs stand de nourriture ont été installés afin de pouvoir déjeuner sur place.

Il régnait donc une ambiance amusante, sociale et pleine de rythme. Les nominations, les danses et les concerts ont continuer jusqu’à ce que la nuit tombe. Nous avons eu droit a des groupes formidables qui ont réussi à nous faire danser, chanter et nous réjouir.

Une fois la nuit tombée, un spectacle spécialement conçu pour cette semaine par un groupe d’adulte et de jeunes, ils nous ont présenté un show spectaculaire avec leurs tambours et leurs tenues magnifiques venant d’Asie. C’était vraiment très sympa et émouvant de sortir un peu du commun.

Après ce beau spectacle, « la soirée » commença enfin. Sami Masmoudi nous montra son talent en tant que DJ. L’auditorium du Lycée se convertit en boite de nuit. Les lumières, la piste de danse, et la musique mirent tout le monde rapidement à se défouler en suivant le rythme du mixage que nous offrait le DJ.

Mais malheureusement la fête dû terminer assez tôt. Cela ne nous empêchera pas de garder un bon souvenir de cette journée pleines de talents !!

Par les envoyés spéciaux de la 2NDE 9 : Hadrien MOUCHET, Tiffany SILVE, Jonathan HAM.

 

Promenade dans l’école…

La fête des arts n’était pas que pour les lycéens, dans la salle polyvalente maternelle un groupe de terminales de l’option arts plastiques a fait une exposition d’art contemporain et art visuel qui consistait en mettre des boîtes en carton avec des titres comme “ all that random shit you have in your mind” qui avaient des differents objets dedan, les boîtes représentaient les différentes pensées que l’on a.

Dans la cours de primaire, un cirque appelé “Transatlan cirque” menée par Charlotte; Lamberto et leur équipe a mis un atelier pour les élèves pour faire un projet des techniques utilisées en France et les techniques utilisées au Mexique. Les éléves pouvaient faire des activités comme si ils étaient au cirque. Et demain il y aura un spectacle a 6h00.

Dans la médiathèque de primaire il y avait différents exposées sur des auteurs comme Victor Hugo, Paul Verlaine, Rudyard Kipling et Tahar Ben Jelloun ils étaient expliqués de façon que les enfants de primaire peuvent comprendre. Aussi une maîtresse montrait aux élèves de ce2 une vidéo sur un combat de dance, elle leur expliquait avec des gestes et même elle dansait.

Pendant la récréation une bande a commencé puis Anna Gaëlle a dansé et les Rockin’ Cookies ont fini. Même si il faisait très chaud tous les élèves mais aussi certains professeurs étaient contents de voir les spectacles. Aujourd’hui il y avait une vente de sushis et de différents desserts comme des brownies.

À 11h30 on est allé à la salle Polyvalente voir un petit reportage du Japon expliqué et monté par des élèves de Terminale, puis un film chinois appelé “Tales from Earthsea”qui est un récit épique de la rédemption et de découverte de soi, l’histoire suit le parcours de Lord archimage Epervier (voix de Timothy Dalton), l’assistant maître, comme il cherche la force derrière une perturbation mystérieux qui a causé un déséquilibre dans le pays de Terremer -tout d’un coup les cultures et le bétail sont en baisse, les dragons sont réapparus et de l’humanité cède la place au chaos. En chemin, il sauve Arren (voix de Matt Levin), un prince jeune troublée qui a fui sa maison et est poursuivi par une ombre énigmatique. Arren rejoint Epervier sur la quête et, se rapprochant de leurs destins entrelacés, ils se croisent avec Tenar (voix de Mariska Hargitay), une prêtresse ancienne, et l’a défigurée fille adoptive, Therru. Avec des pouvoirs magiques Sparrowhawk de dissipation, chacun d’eux doit s’unir pour vaincre le mal Cob (voix de Willem Dafoe) et son homme de main Hare (voix de Cheech Marin) avant la manie Cob pour trouver l’immortalité détruit Terre-mer.

Par les envoyés spéciaux de la 2NDE 9 : Sofia GERARD, Moises MORALES, Maria GARCIA.

Fables de La fontaine

De huit heures a neuf heures nous sommes allés voir les fables de la Fontaine dirigées par M. Guichard. Les élèves de la Seconde 1 ont présenté les différentes fables célèbres de Jean de la Fontaine. Ils ont présenté chaque fable sous forme d’une pièce de théâtre avec les différentes personnages associés. Ils ont présenté les fables :

  • La cigale et la fourmi
  • Les obsèques de la lionne
  • Le chêne et le rosau
  • Le corbau et le renard
  • Le loup et le chien
  • Le loup et la cigogne
  • La mort et le boucheron
  • Le renard et le bouc
  • La lionne et l’ours

Pour nous, la meilleure a été le chien et le loup :

Un Loup n’avait que les os et la peau, 

Tant les chiens faisaient bonne garde.

Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau, 

Gras, poli, qui s’était fourvoyé par mégarde. 

L’attaquer, le mettre en quartiers, 

Sire Loup l’eût fait volontiers ; 

Mais il fallait livrer bataille, 

Et le Mâtin était de taille 

A se défendre hardiment. 

Le Loup donc l’aborde humblement, 

Entre en propos, et lui fait compliment 

Sur son embonpoint, qu’il admire. 

« Il ne tiendra qu’à vous beau sire, 

D’être aussi gras que moi, lui repartit le Chien. 

Quittez les bois, vous ferez bien : 

Vos pareils y sont misérables, 

Cancres, haires, et pauvres diables, 

Dont la condition est de mourir de faim. 

Car quoi ? rien d’assuré : point de franche lippée : 

Tout à la pointe de l’épée. 

Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. «  

Le Loup reprit : « Que me faudra-t-il faire ? 

- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens 

Portants bâtons, et mendiants ; 

Flatter ceux du logis, à son Maître complaire : 

Moyennant quoi votre salaire 

Sera force reliefs de toutes les façons : 

Os de poulets, os de pigeons, 

Sans parler de mainte caresse. «  

Le Loup déjà se forge une félicité 

Qui le fait pleurer de tendresse. 

Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé. 

« Qu’est-ce là ? lui dit-il. – Rien. – Quoi ? rien ? – Peu de chose. 

- Mais encor ? – Le collier dont je suis attaché 

De ce que vous voyez est peut-être la cause. 

- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas 

Où vous voulez ? – Pas toujours ; mais qu’importe ? 

- Il importe si bien, que de tous vos repas 

Je ne veux en aucune sorte, 

Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. «  

Par les envoyés spéciaux de la 2NDE 9 :  Sofia GERARD, Moises MORALES, Maria GARCIA.

Peinture Murale

Le projet de Susana Rodriguez consiste a faire manipuler des enfants de 9 ans en classe de CM1 en leur apprenant la technique de la peinture fraîche.

Pour mettre en place l’activité, les enfants ont accès à du plâtre,un cadre en bois, de la peinture, et un gant, pour qu’il puisse dessiner sur cette tablette. Cette activité est intéressante pour les enfants car en même temps ils peuvent manipuler du matériel pour verser le plâtre dans un bol d’eau pour ensuite mixer le plâtre dans de l’eau avec leur mains. Une fois cette mixture prête ils peuvent commencer l’activité en dessinant sur la tablette, pour ensuite répartir équitablement la surface du plâtre pour aplanir celle ci car ce sera la base du dessin.

Une fois le plâtre séché les enfants peuvent commencer a peindre joyeusement en laissant leur imagination prendre la suite. On remarque une émotion des enfants pendant leur création artistique, le sourire aux lèvres met en évidence le divertissement qu’ils ressentent avec la peinture mural.

Une fois l’activité terminée et leur peinture murale achevée, Susane leur demande de ranger le matériel utilisé en rangeant les pinceaux, en lavant la palette, etc. Pour terminer ce travail, Susane Rodriguez demande aux enfants comment ont ils vécu cette façon de peinture en leur posant des questions, en demandant l’explication de leur oeuvre et présente ce qu’ils ont voulu exprimer. Chacun leur tour, les enfants présentent donc leur création et nous font part de leur expérience.

Pour finir, on leur demande ce qu’ils ont retenu. Ensuite ils iront les afficher aux deuxième étage côté lycée. Ceci a permis a des élèves de CM1 de participer a la semaine culturelle.

Par les envoyés spéciaux de la 2NDE 9 : Hadrien MOUCHET, Tiffany SILVE, Jonathan HAM,

Expositions

Ce vendredi nous sommes allés voir les différentes décorations qui sont présentées dans le lycée. On peut remarquer sur les murs à côté des salles des classes des expositions de photos du Japon et la Chine entre autres. Des professeurs, des élèves et même des parents d’élèves ont pu exposer leurs photos. Vincent Guimer, Jean Pierre Ize, Michel Kaslin et Patrick Silve sont quelques artistes importants qui font partie de ce projet de photo artistiques pour décorer les murs des couloirs de la partie Lycée du LFM. Nous avons interrogé M.Guimer sur les raisons de ses photos, la signification et sa technique adoptée.

En complément des photographies du premier et deuxième étage, nous pouvons remarquer plusieurs décorations rappelant l’ambiance chinoise et japonaise. Des dessins d’élèves, des masques, des statues, des lampes chinoises, des exposés et même des documentaires sur l’histoire du Japon sont installés dans un ordinateur auquel tous les élèves passant par l’entrée des lycéens a accès. Tout a été mis en place par les élèves du comité afin que l’école soit décorée , avec une présentation de la semaine de la presse en France et une ambiance sympathique comme les photos de portrait des terminales en ayant les yeux brides pour mettre en évidence la culture et les personnes du continent asiatiques.

On peut donc dire que l’ambiance du lycée en cette semaine est une vrai réussite.

Par les envoyés spéciaux de la 2NDE 9 : Hadrien MOUCHET, Tiffany SILVE, Jonathan HAM.