Actualité: Les MOOCs

logo_moocsIl y a un tout petit plus d’un an, le site classesnumeriques.net vous présentait les MOOCs (Massive Open Online Courses), des « Cours Libres en Ligne », dans cet article.

L’actualité semble s’accélérer en France sur ces MOOCs (déjà très utilisés aux Etats-Unis notamment) avec des articles parus sur divers sites: Eduscol présente un panorama des MOOCs francophones, ainsi qu’un autre site, Intercoop. Le quotidien « Le Monde » en parle aussi, dans cet article d’octobre 2013. Pour ceux qui se posent encore la question « c’est quoi un MOOC », voir par exemple sur le site de l’Université de Lorraine un Cours en Ligne de Statistiques.

Enfin, les MOOCs font aussi leur rentrée sur le « Portail pour la formation ouverte et à distance » mis en ligne par la Région Bretagne, faisant lui aussi une liste de MOOCs classés chronologiquement par date de mise en service. On y trouvera notamment des MOOCs de l’Ecole Polytechnique et d’autres universités nationales ou européennes.

En préparant la rentrée

L’un des grands classiques du professeur à la veille de la rentrée est de retrouver dans ses affaires – son disque dur – un dossier nommé « A faire » où il est resté quelques tâches qui ont été reléguées en bas de liste face aux urgences du brevet des collèges, du baccalauréat, commission d’appel  et autres joyeusetés des mois de juin-juillet.  Rien de mieux en ce début d’année sans copie que de prendre le temps de mettre en ligne cette production d’élèves de 4ème réalisés en IDD à Mexico. Si, si, il y a encore des itinéraires de découverte de ce côté-ci de l’Atlantique. Regards croisés d’une professeure de lettres, Angélique ROSSET et d’une professeure d’histoire géographie, Cécile MEDINA, sur l’histoire du XIXème, faite de scandales politiques, littéraires ou financiers, relayées par une presse naissante qui façonne peu à peu une opinion publique.  L’intégralité des productions des élèves est visible ici. Bonne lecture et bonne  rentrée.

Evaluer l’oral grâce aux TUICs (3)

Evidemment, cela se complique… Mes élèves sont en train de réaliser par équipe de 2  le travail prévu pour le traitement du thème 2 du programme d’ECJS de 2nde « Le citoyen et la loi ». Parmi les compétences à mobiliser

- sélectionner des informations dans des documents

- confronter des informations

- hiérarchiser et classes des informations

De plus, ils doivent donner à leur production orale (5 à 8 mn) la forme d’un reportage radio revenant sur les circonstances du vote d’une grande loi de la République. Le plan a été imposé : (1) accroche, (2) présentation du contenu de la loi, (3) rappel des motivations ayant poussé le gouvernement de l’époque à faire voter cette loi, (4) conditions de vote de cette loi et finalement postérité (5) de ce texte de loi en montrant en quoi la loi a-t-elle une capacité à modifier la société. Le reportage se termine par une formule de conclusion (6).

Les élèves jouent donc a priori le rôle de journaliste dans ce reportage. Ils sont cependant autorisés à jouer le rôle d’une personnalité politique ou peuvent également insérer les documents sonores qui leur paraissent pertinents.

Compétences TUICs nécessaires déjà maîtrisées par tous les élèves

- s’enregistrer avec audacity

- exporter un « fichier .aup » en format .wav ou .aiff

- convertir un « fichier son » en .mp3

- déposer un « fichier son » sur moodle

Compétences à découvrir

- télécharger un reportage diffusé sur un site internet sous forme de « fichier video »

- convertir un « fichier video » de type « youtube » en « fichier son »

- insérer un « fichier son » dans audacity

- couper un fichier

- composer un reportage à partir de différents fichiers « sons »

- superposer deux bandes sons

Le tutoriel qui revient sur l’ensemble de ces nouvelles compétences est présenté ici. J’espère que mes élèves y trouveront une aide efficace. Pendant ce temps, je cherche toujours une solution pour ma station de radio numérique. A suivre…

 

Evaluer l’oral grâce aux TUIC (2)

Ca y est, ma progression en ECJS en seconde sur les compétences orales prend forme. . . au fur et à mesure que je progresse moi-même dans la maîtrise des TUIC. Enfin, quand je dis « maîtrise… »

1ère étape à l’occasion du thème 1 : Droit et société.Production finale : travail oral individuel de 3 à 5 mn à la manière d’une analyse argumentée. Support : ordinateur portable, micro casque, audacity.

J’a décidé après avoir travaillé sur le règlement intérieur, et présenté les différentes branches du droit, de faire travailler les élèves sur une étude de cas, le PACS, pour montrer en quoi la société influence le droit et réciproquement. Après un travail sur documents, textes et vidéos en classe – il y a quelques moments de choix sur l’ina.fr et sur youtube du débat parlementaire-, mes élèves ont mis en œuvre avec plus ou moins d’agilité leurs compétences TUIC acquises lors d’une séance de géographie – voir Evaluer l’oral grâce aux TUIC (1) - pour produire une présentation orale sur le PACS montrant en quoi consistent les relations entre le droit et la société (en l’occurrence française).

2ème étape à l’occasion du thème 2 : Le citoyen et la loi . Production finale : travail oral à deux d’une durée de 5 à 8 mn à la manière d’un reportage radio célébrant l’anniversaire d’une loi importante de la république. Support : ordinateur portable, micro casque, audacity.

Après un travail de recherches documentaires par deux qui s’accompagnent de la construction d’une webographie critique, les élèves doivent en utilisant leurs compétences fabriquer un reportage radio. Ils ont le droit d’intégrer des fichiers « sons » dans leur reportage, extraits de discours par exemple (Abolition de la peine de mort, loi sur les 35 heures ou suppression du service militaire). Cela sera aussi l’occasion de parler de la question des droits d’auteur et de diffusion cette fois-ci, thème qui agite beaucoup mes élèves en ce moment.

3ème étape toujours à l’occasion du thème 2. Support : petite station de radio qui n’existe pas encore, mais je cherche comment la monter en TUIC. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant. Production finale : un débat radio enregistré avec jeux de rôles (animateur, témoins, experts, politiques). Unanimement, les élèves ont décidé de réfléchir à une loi sur le téléchargement. La pression monte donc.. j’espère que le cours n’avancera pas plus vite que mes avancées dans le montage de mon mini studio d’enregistrement. Le temps presse d’autant plus que les collègues d’anglais m’embarquent avec les élèves à Atlanta en avril pour découvrir entre autres le monde de CNN et que mes élèves doivent se transformer en reporters en herbe… et en TUIC.

Evaluer l’oral grâce aux TUIC (1)

Cette année, c’est décidé, je m’y mets vraiment. Finies mes velléités d’interroger à l’oral un élève devant le reste de la classe 5 minutes en début d’heure pendant lesquelles je ne savais pas vraiment ce que j’évaluais : la capacité de résistance au stress, la qualité d’un oral peu construit et ressemblant à un quizz question/réponse, le niveau des connaissances apprises à la maison, la qualité de la mémorisation lors du cours précédent etc… Avec le sentiment d’aléatoire : pourquoi elle aujourd’hui et pas lui? Et confessons-le, mon incapacité à maintenir le rythme des interrogations toute l’année. Alors que faire? Je reste convaincu que l’oral est le parent pauvre de notre enseignement. Que dire lorsque plus de 90% des élèves de la classe ne sont pas francophones de langue maternelle! Je me suis donc lancé. Objectif : 1 exercice oral toutes les 3 semaines associé bien sûr à un travail de fond sur les connaissances et compétences du programme.

Les conditions de réalisation.
Les conditions de correction
Tutoriel vidéo : corriger sur moodle
  • 1.Le professeur entre dans l’espace dépôt de fichiers puis, en cliquant sur le document, le télécharge sur son ordinateur pour pouvoir le lire avec un logiciel de lecture audio, par exemple itunes.
  • 2. A partir d’un document texte tout simple pré-renseigné, il complète les remarques au cours de l’écoute. Il peut faire une pause dans la lecture de la piste audio pour prendre le temps d’écrire ses remarques.
  • 3. Une fois terminé, il fait un copier-coller de ses remarques dans la case commentaire de moodle et y fait figurer la note.
Les critères de réalisation
  • organiser une réponse en plusieurs parties
  • mobiliser des connaissances
  • utiliser des connecteurs logiques
  • argumenter les affirmations en développant des exemples
  • utiliser un vocabulaire spécifique
  • produire une piste son
Les critères d’évaluation
  • la logique de l’organisation
  • l’exactitude, le volume et la pertinence des connaissances présentées
  • la présence, la variété et la pertinence des connecteurs logiques
  • la présence, l’exactitude, la pertinence, la richesse du vocabulaire spécifique utilisé
  • la diversité et le volume de développement des exemples
  • la fluidité de l’oral
  • la clarté de l’oral (articulation, audibilité)
  • le respect de la syntaxe
  • la qualité technique de l’enregistrement
Le sujets de ce premier travail portait sur « Les inégalités de développement à toutes les échelles ». Pour corriger cette 1ère vague d’oral, j’ai passé 2H30 environ à écouter et corriger les productions de mes élèves. Résultats plutôt encourageants, j’arrive à une moyenne de 14 sur ce premier exercice ! Les élèves semblent avoir été davantage attentifs à la qualité de leur français oral… en tout cas plus qu’ils le sont à celle de leur français écrit dans leurs productions. Expérience à suivre. A voir comment préciser les critères de l’oral et relier ce travail avec les groupes d’accompagnement personnalisé qui travaillent sur l’oral.

Pratiques citoyennes à Athènes en carte mentale

Compte-rendu de cette séance sur les principes et pratiques de la démocratie athénienne avec Freemind. Emmanuel, mon collègue de l’autre classe de seconde numérique, est d’accord pour tenter l’aventure, alors on fonce.

On commence par présenter et expliquer aux élèves 6 principes forts de la démocratie athénienne : égalité ou isonomie, souveraineté populaire, liberté de parole, reconnaissance des mérites et des compétences de certains citoyens, existence d’un droit écrit, annualité et collégialité des charges.

Etape 1 : les élèves sont mis en activité pour compléter à partir de la page d’un manuel l’organigramme des institutions athéniennes (document réalisé avec open office).

La correction permet oralement de montrer en quoi les principes de la démocratie auparavant présentés sont actifs. Etape bienvenue… car les élèves n’avaient manifestement pas tous bien compris ce qui se cachaient derrière ces principes.

Etape 2 : les élèves lisent des documents sources qui décrivent des pratiques démocratiques et identifient les principes qui sont ainsi respectés dans chaque texte. La correction se passe mieux, les élèves ont semble-t-il mieux compris.

Trace écrite finale : à partir d’une carte mentale établie sur freemind et qui comporte comme bulle centrale : Athènes et comme 6 premières branches les 6 principes, les élèves doivent associer à chaque principe plusieurs exemples de pratiques (1 bulle par exemple) et préciser pour chaque pratique la source de leurs informations. Les bulles des exemples ou des extraits de texte sont ensuite dotés d’un fond orange, les sources sont indiqués par un fond jaune. Résultat visible  ici en flash. L’activité se termine par l’exportation en format open office writer de cette carte mentale qui devient à la grande surprise des élèves un plan détaillé.

Avantage : les élèves ont bien différencié principes et exemples, ils ont été également sensibilisés à la notion de source (en distinguant documents sources et documents recomposés)

Bémol : nous n’avons pas réussi à imposer un ordre de classement aux 6 principes. La 1ère bulle créée correspondant à l’idée classée en 1 dans le plan détaillé.

J’aimerais continuer le travail à partir de ce « plan détaillé » pour passer à la rédaction d’un texte avec des liens logiques, mais le temps va manquer… L’expérience va se poursuivre… Pas tout d’un coup monsieur le professeur!

Classe numérique : un projet de développement durable ?

Jamais facile cette leçon introductive sur le développement durable pour les élèves de seconde qui n’ont pas bénéficié du nouveau programme de collège et du cours de 5ème sur cette notion. Alors pour passer de la théorie des 3 conditions du développement durable et faire prendre conscience qu’il s’agit d’un équilibre et d’une tension permanente entre 3 piliers, j’ai proposé aux élèves de réfléchir en quoi le projet de seconde numérique pouvait relever du développement durable en relevant leurs arguments dans un tableau à double entrée : les trois piliers d’une part en colonne, les arguments prouvant la dimension durable, mais aussi leurs limites en ligne. Par des flèches, lors de la mise en commun, nous avons montré les points de tensions ou d’équilibre… Un moment intéressant, notamment par les discussions entre élèves.

Le résultat en ligne ici.

 

Pour prolonger ce travail par un Devoir Maison, et pour travailler les compétences de réalisation d’une présentation type power point (aussi bien dans le fond que dans la forme), j’ai proposé aux élèves le travail suivant :

1. Choisir et présenter un projet de développement de leur choix (2 à 4 diapositives)
2. Montrer en quoi ce projet satisfait ou non les 3 piliers du développement durable (3 diapositives)
3. Insister sur les points de tension (1 à 3 diapositives)
4. Proposer une ou deux améliorations pour mieux assurer la dimension durable du projet (1 à 2 diapositives)
5. Proposer les schémas des 3 cercles du développement durable en l’adaptant au projet présenté. (1 diapositive)

Carte mentale avec Freemind

Pour cette troisième année, c’est décidé, je me lance dans la réalisations de carte mentale ou schéma heuristique avec les élèves. Dès le début de l’année, le logiciel Freemind, symbolisé par un petit papillon orange, fait partie de la liste des logiciels à installer par les élèves.

Le site du logiciel ici.

La liste des logiciels utilisés par les élèves

Je n’avais pas pour l’instant réussi à en faire grand chose d’intéressant (mes ex-élèves de seconde s’en rappellent sans doute…). Mais j’ai finalement consacré le temps nécessaire à la rapide prise en main du logiciel pour me lancer dans la production d’une partie de la première leçon de géographie consacrée à la présentation de la notion de Développement Durable.
L’idée était de faire travailler les élèves autour de la notion de « besoins » liés à l’augmentation de la population mondiale. A partir d’une bulle centrale, les élèves déroulaient leurs idées. Une fois les productions récupérées sur moodle, elles ont été présentées aux élèves par video-projection. (Voir ici comment déposer une production d’élèves sur moodle).

Ont suivi l’identification des principales idées, la reformulation des idées à l’aide de mots clefs plus adaptés, mais aussi quelques questionnements sur les représentations des élèves.
Résultat, une trace écrite commune sous la forme d’une carte mentale.
Les avantages : un brainstorming dynamique, une clarification des idées, une identification des mots clefs, une apparition des futurs thèmes du programme (nourrir les hommes, eau, ville, énergie, risques,…).
Bémol : la mise en page finale et la sortie de ce document pour l’insérer dans le cours des élèves.

Expérience à suivre et à transférer dans d’autres matières…