Actualités: Un Pearltree qui mérite le détour

logo_pearltreesTrouvé au hasard d’une visite sur Pearltree, dont nous vous parlions il y a quelques temps dans cet article, un ensemble de liens vers toutes sortes de Tutoriels en informatique, de l’utilisation des logiciels indispensables pour la classe à la fabrication de pages Web ou à la retouche photo. À explorer sans modération !!

Ateliers TUICs : Mettre en place une veille numérique

Pendant cet atelier de1h30, nous avons travaillé sur ce qu’est la veille numérique, échangé sur les différents outils permettant de mettre en place cette veille et nous avons vu comment créer un portail de veille numérique (sur le site Netvibes).

La veille est définie comme « une activité continue et itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc.. pour en anticiper les évolutions ». Dans notre cas, la veille numérique consiste donc à se tenir informé des évolutions des TUICs dans nos matières respectives et, plus largement, dans l’enseignement.

Les outils permettant d’organiser une veille numérique sont divers:

Les lettres de diffusion: Appelées aussi Newsletters, ce sont des courrier s envoyés par email qui font le point sur les publications d’un site, les discussions en cours sur un thème, les nouveautés logiciels concernant notre matière, etc… L’exemple le plus connu (de par le nombre très important d’enseignants qui la reçoivent) est la lettre de diffusion du Café Pédagogique (voir le site et la page d’inscription aux différentes newsletters du Café Pédagogique). L’inscription est très simple, il suffit de donner une adresse email et de choisir les différentes lettres auxquelles on veut s’inscrire. Le service est entièrement gratuit et plus de 130 000 personnes reçoivent ces lettres.
Un autre exemple est la liste des lettres de diffusion du site Eduscol, classées par matières, appelées « Tic’Edu ».
 

Les listes de discussion: La différence entre une liste de discussion et une lettre de diffusion est qu’une liste de discussion fonctionne par échange d’email entre toutes les personnes inscritent à ces listes. Une fois inscrit, on écrit un email dont le destinataire est l’adresse de la liste de discussion et tous les inscrits à cette liste recevront l’email que vous avez composé. Cela permet des discussions entre collègues d’une même matière, voire d’un même niveau. Par exemple, en mathématiques, il existe une liste appelée MathCollège et une autre appelée MathLyc dont les archives et la page d’inscription se trouvent ici.

L’utilisation d’une liste nécessite l’acceptation de leur charte d’utilisation, envoyée lors de l’inscription, et des règles de base de la Netiquette.
Dès qu’un collègue de notre matière découvre un outil extraordinaire dont l’utilisation dans une certaine matières peut aider à l’apprentissage d’une notion, il peut en faire partager tous les inscrits à la liste. S’engage alors une discussion qui permet d’apprendre beaucoup de choses, le tout sans trop d’efforts puisque l’on reçoit les emails directement. C’est comme cela que j’ai découvert beaucoup de logiciels que j’utilise régulièrement en classe, des sites importants ou des discussions sur les programmes et l’évolution de ma matière, les mathématiques. Aussi, il est possible d’échanger des fichiers entre participants par l’intermédiaire des archives du site ou directement par email entre inscrits.

Les portails de veille: Le plus connu est sans aucun doute Netvibes (qui a déjà fait l’objet d’un article sur ce site), et plutôt qu’un long discours, regardez un exemple de netvibes (en Histoire Géographie) ou un autre netvibes sur les TUICs.
Comme vous le voyez, un « portail de veille » est un site internet regroupant des onglets et des fenêtres contenant soit des liens vers des pages, soit des « flux RSS » (là encore, voir l’article concernant les flux RSS).
Ce type de site internet permet, en un coup d’oeil, de surveiller plusieurs sites, de voir des fils d’information continue (flux), etc…
Là, la veille est plus active qu’avec les deux outils précédents, l’enseignant doit aller sur les sites Netvibes qu’il surveille, ou alors sur son Netvibes. Car vous pouvez créer un site Netvibes, dans lequel vous placerez des onglets contenant des sites ou des flux vous intéressant. Dans ce cas, une visite sur votre Netvibes vous permettra de suivre l’actualité que vous avez décidé de suivre.
Je me permets de vous faire partager deux tutoriels d’apprentissage de Netvibes (tutoriel 1 et tutoriel 2) qui, pour l’instant, reste l’outil de veille active le plus efficace. Ces tutoriels ont été créés par une enseignante de l’IUFM d’Aix Marseille, et ces liens nous ont été donnés par le formateur lors du stage de juin 2012 à Quito.
 
Les sites de partage de favoris: Depuis un peu plus d’un an existe un service de partage de favoris très visuel et vraiment pratique, appelé Pearltrees (voir l’article de classesnumeriques.net consacré à ce site). Ce site internet permet à quiconque de partager ses favoris sur internet, c’est à dire les adresses de sites importants ou qui répondent à un thème particulier. Quelle est la différence avec Netvibes me direz-vous? Pearltrees est très visuel, et il permet surtout de créer une arborescence dans l’organisation des favoris.
Voyez ces exemples: Un Pearltrees en mathématiques,  ou celui-ci en histoire géographie.

Le « micro-blogging »: Outil de référence dans le micro-blogging, Twitter permet d’échanger des cours messages (maximum 140 caractères) avec ses abonnés. Une fois le compte créé, on peut recevoir les twits des personnes auxquelles on sera abonné, ou envoyer ses propres twits qui seront alors lu (ou pas) par les personnes qui se sont abonnées à votre compte. L’utilisation se veut la plus simple possible (et elle l’est) mais la quantité d’information peut parfois dérouter.

Veille sur mot-clé : Google propose un service intéressant, mais qui nécessite plus de travail que les méthodes précédentes, appelé « Google Alert« , où vous pouvez surveiller l’internet en fonction de certains mots-clé ou groupes de mots-clé, repérés par ce moteur de recherche, dès qu’ils apparaissent dans une publication. Là encore, la quantité d’informations peut surprendre, à moins d’avoir configuré correctement ses alertes et choisi ses mots-clé de façon pertinente.
L’utilisation est simple, on entre les mots-clé que l’on veut surveiller, puis son adresse email, et voilà ! Il ne restera plus qu’à trier les informations reçues sur votre boite email.

        Les différents outils présentés ci-dessus permettent l’organisation d’une veille numérique efficace, soit en recevant directement les informations, soit en allant les chercher dans des sites dédiés à ce type d’activité. Quelle que soit la méthode que vous utilisiez pour organiser votre veille, n’oubliez que classesnumeriques.net est aussi un outil très efficace concernant tout ce qui tourne autour du numérique en classe  !

Pour terminer, un site intéressant sur le concept de Veille, fait par l’Université de Paris Descartes et un lien vers le site Eduscol concernant « les outils pour la veille ».

Mots dans les nuages

Proposer une page de garde originale dans une présentation qui reprend les mots les plus utilisés ? Fabriquer à partir de mots clefs un nuage de mots ? C’est ce que réalise en quelques secondes le site wordle.net. très simple d’utilisation. Des modèles de nuages de mots vous sont proposés et vous pouvez les modifier à l’envie en faisant varier orientation des mots, couleurs, police et forme du nuage. Pour obtenir le mot, sélectionner dans le menu « Create ».

Il suffit alors par exemple de rentrer l’adresse du blog ou site internet à partir duquel on souhaite effectuer le nuage de mot. On peut également entrer une liste de mots clefs. Si vous souhaitez faire appraître des expressions composées de plusieurs mots, il faudra écrire l’expression en remplaçant les espaces entre les mots par des tirets ou des points. L’excellent blog « L’atelier de l’Astrolable » propose un tutoriel efficace pour plus d’informations.

Je ne résiste pas à vous présenter des nuages obtenus en quelques secondes en entrant l’adresse internet su site du journal Le Monde en date du 4 mars.

Et pour le plaisir des formes, quelques propositions pour classes numériques.net

A vous de jouer !

La plateforme G.R.R.

GRR est l’acronyme de Gestion et Réservation des Ressources. Il s’agit d’une plateforme, sous licence libre et gratuite, utilisée au Lycée Franco Mexicain pour gérer, par exemple, les réservations des salles informatiques, des salles Exao en Svt et en Sciences Physiques, du matériel proposé par le lycée (projecteurs, caméras de vidéo), des activités hors emploi du temps des classes, ou encore du calendrier de la fête des sciences et de la fête des arts. La connexion se fait avec le même identifiant et le même mot de passe que pour l’email professionnel, cliquer ici pour y accéder.

Des tutoriels en vidéo (au nombre de 7) sont proposés sur cette page (pour pouvoir, par exemple, faire une réservation, la supprimer, la rendre périodique, réserver plusieurs ressources en même temps, etc…)

Classes numériques en 3 minutes chrono!

Rien de tel qu’un galop d’essai par le professeur en vacances avant de se lancer en « live » dans une activité de production TUIC avec ses élèves. En attendant donc Atlanta et ses reportages « made by 2nde 9″, un petit film sans prétention pour expliquer en 3 minutes en quoi consiste le projet classes numériques au Lycée franco-mexicain. Tout n’est pas encore parfait, notamment la bande son, mais je crois ce travail présentable en ligne.

You need to install or upgrade Flash Player to view this content, install or upgrade by clicking here.

Tutoriel: KeepVid

KeepVid.com est un site internet qui permet de télécharger une vidéo d’un site internet comme Youtube, Vimeo, DailyMotion, et bien d’autres sites de vidéos en « streaming« . Cela permet d’avoir une copie de la vidéo que l’on peut ensuite projeter en classe ou partager avec les élèves, cela même si la connexion internet de la classe est lente, voire inexistante.

La liste des sites supportés se trouve dans la partie « FAQ » (Frequently Asked Questions) du site KeepVid.com. Il existe différents programmes que l’utilisateur peut installer sur son ordinateur pour ensuite télécharger des vidéos d’internet, mais l’utilisation d’un site comme celui-ci évite cette installation et permet d’économiser de l’espace sur le disque dur, et pour les élèves, cela évite une installation supplémentaire sur leur ordinateur.

Les vidéos sont téléchargeables dans différents formats, mp4, flv, wmv, et proposées dans différentes tailles, et donc différents niveaux de qualité. Le choix se fait avant le téléchargement, en fonction de l’utilisation qui sera faite de la vidéo (projection sur grand écran en classe, partage avec les élèves par l’intermédiaire d’une plateforme, etc..).

Le Tutoriel KeepVid.com est un tutoriel en deux pages, l’utilisation du site étant relativement simple, sur un exemple de téléchargement d’une vidéo de Youtube.

 

Moodle : mise à jour du tutoriel

Après quelques heures de bataille numérique, le tutoriel moodle est en ligne. Les premières compétences sont donc présentées dans la page formation. D’autres compétences seront présentées au fur et à mesure de mes avancées dans l’utilisation de la plateforme. Ces vidéos ont été réalisées sur un ordinateur Macbook Pro, Système 10.6, Navigateur Firefox. Chaque compétence est illustrée par un tutoriel. En cliquant sur l’étoile en bas à droite de chaque écran, vous pourrez visionner le tutoriel en plein écran.

Tutoriel: VieScolaire.net

Le site internet VieScolaire.net est une plateforme utilisée par le Lycée Français de Mexico pour l’entrée des notes, des absences, consulter les emplois du temps et aussi entrer le cahier de textes electronique, ce qui est obligatoire depuis la rentrée 2011 (comme indiqué dans ce texte officiel sur le site Eduscol).

Le tutoriel contient 11 vidéos, qui couvrent tous les thèmes cités ci-dessus. Il est visible sur cette page.

Webclasseur : mise à jour du tutoriel

Ca y est! L’essentiel du tutoriel du webclasseur est désormais accessible en page formation. Il a été réalisé à partir du logiciel Snapzshot Pro X : les vidéos ont été sauvegardées au format .mov, puis convertis en format .mp4 destiné au web grâce à un logiciel de conversion gratuit qui est Real player converter. Il est possible de personnaliser la qualité de l’image en fonction du débit de la connexion internet. Après moults essais, j’ai choisi 6,5 Mbps ce qui permet à la plupart des internautes de lire ces vidéos sans qu’elles ne se bloquent.

Chaque vidéo illustre  une compétence. En cliquant sur l’étoile en bas à droite de chaque écran, vous pourrez visionner le tutoriel en plein écran.

Une petite idée du sommaire.

  1. Se connecter au web classeur
  2. Changer son mot de passe de connexion
  3. Présentation des 4 espaces accessibles aux professeurs
  4. Présentation des 2 espaces accessibles aux élèves
  5. Consulter l’espace individuel d’un élève
  6. Organiser  son espace personnel en créant des dossiers
  7. Déposer un document dans un dossier de son espace personnel
  8. Déposer un document dans l’espace équipe
  9. Copier du document ou un dossier d’un espace à l’autre
  10. Supprimer un document ou un dossier dans un espace
  11. Accéder aux ressources de l’ONISEP
  12. Tchater en direct  avec un conseiller d’orientation
  13. Utiliser la messagerie du webclasseur

 essai

Tutoriel: OWA

OWA est l’acronyme de Outlook Web Access, une plateforme internet d’email professionnel, notamment celle utilisée au Lycée Franco Mexicain et où chaque élève, professeur ou administratif a un compte email.

Cette plateforme ressemble beaucoup, et c’est normal, au programme Outlook Express livré avec les différentes versions de Windows sur PC, et permet de consulter ses emails professionnels depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet.

Le tutoriel est visible ici (on y découvrira comment créer un message, attacher un document à un message, utiliser les listes d’adresses email de classes ou de groupes de professeurs, gérer des dossiers et autres options).