Le mot de la semaine: B2i

Le B2i, ou Brevet Informatique et Internet, a été mis en place en 2001 afin de pouvoir attester du niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédia et de l’internet.

Ces brevets permettent aussi d’avoir un cadre officiel et national des compétences indispensables pour un élève sortant de l’école ou du collège. Ils ont été étendus en 2006 au lycée. Ce ne sont pas des examens, mais des attestations de compétences, qui sont évaluées par tous les enseignants de toutes les matières, les documentalistes, etc..

Évidemment, l’évolution des technologies, de l’internet et la place de plus en plus importante du numérique dans les classes obligent à une évolution de ces brevet, qui intervient cette année pour une application à la rentrée 2012.

Cinq domaines sont évalués. Des référentiels (mis à jour pour la rentrée 2012) sont disponibles pour chaque niveau sur le site Eduscol (cliquer ici)

Domaine 1 : s’approprier un environnement informatique de travail ;
Domaine 2 : adopter une attitude responsable ;
Domaine 3 : créer, produire, traiter, exploiter des données ;
Domaine 4 : s’informer, se documenter ;
Domaine 5 : communiquer, échanger.

Ces brevets s’intéressent à un certain nombre de compétences, bien sûr au niveau technique (sur l’utilisation de logiciels et du matériel) mais aussi au niveau civique et éthique, sur le respect de la propriété intellectuelle, l’utilisation intelligente de l’Internet, la vérification des sources d’information, etc… Ils sont aussi étroitement liés au Socle Commun de Compétences du collège.

Des centaines de sites sont consacrés au B2i (tous niveaux), une liste non exhaustive étant disponible sur Eduscol.

Le mot de la semaine : TUIC

On connaissait les TIC, puis les NTIC, devenus les TICE « Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement ou l’Education ». Et bien on parle désormais de TUIC.

Si l’on croit le lexique eduscol - il en fallait bien un – TUIC est l’acronyme de Technologies Usuelles d’Information et de Communication.  On appréciera l’introduction du « U » d’Usuelles pour « Utilisées couramment, ordinaires ». Un brin optimiste, notre Education Nationale.

L’expression n’est pourtant pas si nouvelle puisqu’elle est présente dans la définition de la 4ème compétence du socle commun (2005). En ce début de seconde, il n’est jamais trop tard pour se replonger sur la présentation de ce que mes élèves ont censément acquis comme connaissances, capacités et attitudes en matière de TUIC.

Quitte à revoir tout cela … de manière usuelle bien sûr!